Panier-compose_edited.jpg

Marianne Etival

MARAICHÈRE | LÉGUMES | JARDIN DE LA CANOPÉE | LA COQUILLE (DORDOGNE)

La rencontre avec Marianne fait partie des évidences et à donner lieu à une volonté immédiate de travailler ensemble. Ancienne jardinière des parcs publics, Marianne est devenue maraîchère il y a 6 ans à peine : « Prendre soin des plantes la passionne mais tondre les plantes au carré, ça, elle n’arrive à pas à s’y résoudre ! Accompagner la nature pour nourrir les autres devient alors une mission qui prend tout son sens. ». Avec Lily sa co-équipière globe-trotteuse, qui revient d’une formation en woofing dans plusieurs fermes, elles décident de monter leur propre projet de micro-ferme à La coquille dans le parc naturel régional « Périgord-Limousin ». Les jardins de la CANOPEE sont sortis de terre en 2017, sur un hectare de prairie, bordée d’une forêt de chêne.

 

Pour designer leurs 10 jardins, elles s’inspirent du manuel d’agriculture maraichère biologique sur petite surface du maraicher québécois Jean Martin Fortier. 

Elles cultivent 5000 m2 puis montent 3 serres pour arriver aujourd’hui à près 8000m2 sur lesquels sont répartis 10 jardins. 

 

La volonté initiale de Marianne et Lily est bien sûr de s’installer en agriculture biologique… mais surtout d’aller bien plus loin !

 

 

PHILOSOPHIE ET MÉTHODES DE CULTURE

 

Défenseuses d’une agriculture paysanne, elles favorisent aussi l’agrobiodiversité, pour cela elles cultivent uniquement des semences paysannes et plus de 30 variétés légumes. Marianne commence à faire une partie de ses graines et ses plants elle-même, mais c’est un savoir-faire qui s’acquière dans le temps.

 

A la Coquille, le sol est limoneux-sableux, une bonne terre pour du maraîchage.

Elle nourrit sa terre avec du compost de la champignonnière de Chancelade, associé avec du compost de cheval et de volaille. Marianne porte une attention particulière à la vie du sol pour rendre les nutriments naturellement disponibles pour les légumes. Le sol n’est pas labouré, mais aéré avec une grelinette qui permet d’ameublir la terre sans la retourner en préservant ainsi l’écosystème du sol.

 

 

BIODIVERSITÉ

 

La biodiversité est au centre de la philosophie de Marianne. Après 6 années, elle remarque un équilibre entre les auxiliaires de cultures et les insectes, et accepte de "partager quelques plants de salade !"

Restez informés

Recevez les nouvelles fraîches du moment & des derniers arrivages.

Ouvert du mardi au samedi :

12h - 14h30 / 19h - 00h

Le dimanche :

12h - 15h

05 56 52 87 21

Casa Gaïa
16 bis rue Latour

33000 Bordeaux

©2020 Casa Gaïa

Mentions légales